Luc Ferry a remis son rapport sur la représentativité du monde associatif

Luc Ferry, président du Conseil d'analyse de la société, a remis le 21 septembre au ministre de la Jeunesse et des Solidarités actives, Marc-Philippe Daubresse, son rapport sur "la représentativité du monde associatif dans le dialogue civil". Les associations, analyse l'ancien ministre de l'Education, "remplissent une fonction irremplaçable dans la transposition des problèmes, espoirs ou idéaux privés en projets sociaux identifiés, sur lesquels les responsables politiques de tout bord peuvent alors prendre position et faire des propositions". Quelques-unes des préconisations de ce rapport : la transformation du Conseil national de la vie associative en Haut Conseil de la vie associative, un droit de saisine de cette structure pourrait être reconnu à des collectifs d'associations ; la création de conseils régionaux des associations. Ce dispositif, déjà mis en oeuvre dans les Côtes-d'Armor, impliquerait une consultation du préfet de région et du conseil régional sur les mesures qui touchent les associations. Le rapport propose également le renforcement de la conférence nationale de la vie associative qui aurait "vocation à devenir un lieu privilégié de l'expression du monde associatif". A ce sujet, Marc-Philippe Daubresse a indiqué que la prochaine conférence doit se tenir à la fin de l'année 2011 et que "l'Etat s'engage à la renforcer d'ici là". Selon Luc ferry, l'ensemble de ses propositions "tend à assurer la plus grande légitimité possible au système de représentation comme à ceux qui l'incarneront". 

On recense plus d'un million d'associations effectivement en activité en France. Le budget total du secteur associatif s'élève à 59 milliards d'euros. Il emploie près de 2 millions de salariés au total, avec des statuts assez divers. 18 millions de bénévoles servent les associations.


Catherine Ficat
 

Pour aller plus loin

Lire aussi