Sécurité - Garde nationale : une dynamique "bien lancée" selon le gouvernement


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Trois mois après sa création, la "Garde nationale" voulue par François Hollande au lendemain des attentats du 13 novembre 2015 est dans une dynamique de recrutement "bien lancée". C'est ce qu'indiquent les ministres de la Défense et de l'Intérieur, Jean-Yves Le Drian et Bruno Le Roux, dans un communiqué commun diffusé à l'issue du 1er comité directeur de la Garde nationale qu'ils ont présidé, le 10 janvier à l'Ecole militaire. 1.250 nouveaux réservistes ont ainsi rejoint les rangs de la garde composée à sa création des 63.000 réservistes de l'armée, de la gendarmerie et de la police. Ce qui porte le nombre total à ce jour à 64.250 réservistes (32.000 dans les armées, 28.500 dans la gendarmerie et 3.750 en police)  avec un objectif à fin 2018 de 85.000 hommes et femmes. "Chaque jour, près de 6.000 réservistes sont actuellement engagés", précise le communiqué, sachant que ces réservistes qui doivent passer un contrat d'engagement doivent accomplir des tâches de sécurisation sur le territoire.
Les ministres ont aussi donné leur accord pour trois nouvelles "mesures d'attractivité" : intégration dans le cadre de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) d'un critère d'engagement dans la Garde nationale à prendre en compte par les agences de notation, valorisation du parcours des volontaires dans les concours publics et création d'une médaille ou d'une distinction particulière. Ces mesures s'ajoutent à celles déjà prises au moment du lancement du dispositif (financement du permis de conduire à hauteur de 1.000 euros pour les moins de 25 ans, allocation de 100 euros par mois pour les étudiants, prime de fidélité de 250 euros au renouvellement du premier contrat, réduction d'impôt pour les entreprises facilitant l'engagement du volontaire, valorisation des compétences).
Les ministres affirment également avoir validé une proposition visant à instaurer une passerelle entre le service civique et la Garde nationale.
La Garde nationale avait été officiellement créée par un décret du 13 octobre 2016.
 

Lire aussi