Ville intelligente - Au forum des Interconnectés, les territoires intelligents foisonnent

Le rendez-vous annuel des Interconnectés, à Lyon ces 12 et 13 décembre, a permis une nouvelle fois de mettre en valeur les initiatives locales pour adapter les territoires à la transformation numérique. Avec, en leitmotiv, l'importance du collaboratif et l'émergence des enjeux de la gestion des données.

Représentants des collectivités, de l'Etat, industriels et entrepreneurs se sont réunis au forum des Interconnectés pour échanger tant sur les civic-techs, l'ouverture des données de la commande publique, la loi Lemaire, que sur l'éducation numérique, les transports intelligents, ou encore les smart grids. La diversité de ces défis a inspiré plusieurs dizaines de territoires, venus recevoir des labels récompensant l'ambition et la cohérence de leurs projets.

Les données dans toutes les têtes

Le potentiel des données territoriales pour la ville intelligente a sans cesse affleuré au cours de la manifestation, qui s'est couplée à la tenue d'une assemblée générale pour Opendatafrance. L'association de collectivités, désormais bien installée aux côtés de l'Etat dans l'accompagnement des territoires à l'ouverture des données, a pu faire le point sur le dispositif d'expérimentation annoncé par Axelle Lemaire et Estelle Grelier pour 2017 (lire notre article du 13 décembre). Le Tuba Lyon et IGNfab, la structure d'accompagnement de projets innovants pilotée par l'IGN, ont également annoncé un partenariat pour accélérer des services innovants autour des données géographiques et de la 3D.
Enfin, les collectivités décèlent les richesses de la donnée au quotidien ; le forum des Interconnectés a mis en avant l'initiative de Strasbourg qui, avec son Observatoire territorial WIFI, capitalise sur la présence de 60 hotspots en centre-ville pour analyser les flux de population et adapter ses aménagements urbains en conséquence ; une démarche qui permet à la ville de reprendre la maîtrise de ces données qui, bien souvent, tombent dans l'escarcelle d'acteurs privés. Une démarche qui converge avec la vision de Jean-Philippe Clément, responsable ville intelligente à la Ville de Paris, qui a souligné l'importance des licences libres pour un enrichissement collectif des données. En effet, l'open data fait parfois craindre un effet d'aspiration de la part des Gafa, qui bénéficieraient des données publiques sans partager les leurs en retour.

Les habitués bien au rendez-vous

Parmi les territoires mis en avant aux Interconnectés, on retrouve ceux qui, régulièrement, se font remarquer pour leurs ambitions numériques. Nantes a vu primer son projet muséographique Nantes 1900, Nancy a présenté ses vélos bardés de capteurs par la start-up locale Greenberry ; parmi les autres grandes villes primées, Montpellier, Mulhouse, ou encore Saint-Etienne.
Des territoires moins connus tirent leur épingle du jeu : le portail numérique citoyen Mon Alftortville (Val-de-Marne) a été extrêmement remarqué, de même que l'engagement de l'intercommunalité rurale du Sud-Artois en faveur des tiers-lieux et de l'éducation numérique.

Pour aller plus loin

Lire aussi