Social / Ressources humaines - Un décret installe un nouveau métier : accompagnant éducatif et social

Un décret et un arrêté du 29 janvier 2016 créent officiellement un nouveau métier dans le secteur médicosocial et, plus précisément, dans la prise en charge des personnes en perte d'autonomie. Il s'agit en l'occurrence du décret créant le diplôme d'Etat d'accompagnant éducatif et social et de l'arrêté précisant le contenu et le déroulé de la formation conduisant à l'obtention de ce diplôme.

Le nouveau diplôme remplace ceux d'AVS et d'AMP

Ce nouveau métier - qui n'a pas encore d'acronyme (AES ?) - remplace, en les fusionnant, deux autres diplômes d'Etat préexistants : celui d'auxiliaire de vie sociale (AVS) - plutôt orienté de fait vers les personnes âgées - et celui d'aide médicopsychologique (AMP), plutôt orienté vers les personnes handicapées.
Le décret du 29 janvier 2016 précise que le nouveau diplôme "atteste des compétences nécessaires pour réaliser un accompagnement social au quotidien, visant à compenser les conséquences d'un handicap, quelles qu'en soient l'origine ou la nature, qu'il s'agisse de difficultés liées à l'âge, à la maladie, ou au mode de vie, ou les conséquences d'une situation sociale de vulnérabilité, et à permettre à la personne de définir et de mettre en œuvre son projet de vie". Une définition qui s'inscrit directement dans le prolongement de celle de l'AVS ou de l'AMP.
Le diplôme d'accompagnant éducatif et social - de niveau V dans la classification des emplois et des formations - comprend un socle commun de compétences et trois spécialités : "Accompagnement de la vie à domicile", "Accompagnement de la vie en structure collective", "Accompagnement à l'éducation inclusive et à la vie ordinaire". Cette dernière spécialité "atteste des compétences nécessaires pour faciliter, favoriser et participer à l'autonomie des enfants, adolescents et des jeunes adultes en situation de handicap dans les activités d'apprentissage, et les activités culturelles, sportives, artistiques et de loisirs". Il s'agit en l'occurrence de la mise en œuvre de la reconnaissance et de la professionnalisation des auxiliaires de vie scolaire qui accompagnent les enfants handicapés scolarisés en milieu ordinaire.

Une bascule automatique sur le nouveau diplôme

Le diplôme est délivré par le préfet de région, après délibération d'un jury plénier composé de trois collèges égaux composés de formateurs pour le premier, de représentants de l'Etat, des collectivités et de personnalités qualifiées pour le second, et de représentants qualifiés du secteur professionnel pour le troisième.
De façon classique, le cursus combine une formation théorique de 525 heures (dont 378 pour le socle commun et 147 pour la spécialité choisie) et une formation pratique de 840 heures, le tout s'étalant sur une période de un à deux ans.
Le décret prévoit aussi un basculement automatique sur le diplôme d'accompagnant éducatif et social (spécialité "accompagnement de la vie à domicile") pour les titulaires du diplôme d'Etat d'AVS ou du certificat d'aptitude aux fonctions d'aide à domicile ou de la mention complémentaire aide à domicile. De même, les titulaires du diplôme d'Etat d'AMP ou du certificat d'aptitude aux fonctions d'aide médicopsychologique sont, de droit, titulaires du diplôme d'Etat d'accompagnant éducatif et social, spécialité "accompagnement de la vie en structure collective".
Enfin, le décret du 29 janvier 2016 prévoit - à titre transitoire - que "les candidats engagés à la date de publication du présent décret dans une préparation au diplôme d'Etat d'aide médico-psychologique ou au diplôme d'Etat d'auxiliaire de vie sociale restent soumis aux modalités de certification du diplôme préparé, qui demeure régi par les dispositions antérieures".
De son côté, l'arrêté du 29 janvier 2016 détaille les modalités d'accès à la formation conduisant au diplôme d'accompagnant éducatif et social, le contenu et l'organisation de cette formation, les modalités de certification et la validation des acquis de l'expérience (VAE). Les annexes de l'arrêté proposent notamment le référentiel professionnel de ce nouveau métier.

Jean-Noël Escudié / PCA

Références : décret 2016-74 du 29 janvier 2016 relatif au diplôme d'Etat d'accompagnant éducatif et social et modifiant le code de l'action sociale et des familles (partie réglementaire) ; arrêté du 29 janvier 2016 relatif à la formation conduisant au diplôme d'Etat d'accompagnant éducatif et social (Journal officiel du 31 janvier 2016).

Pour aller plus loin

Lire aussi