Environnement - Conférence climat : "Aux arbres, citoyens !"


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Après la Révolution de 1789, des milliers de communes françaises avaient planté des "arbres de la liberté". Pour la conférence COP21, qui se tiendra à Paris en décembre prochain, les 36.700 communes et toute la société civile sont invitées à s'inspirer de cet élan révolutionnaire en plantant des "arbres du climat". Une initiative dont le slogan pourrait être "Aux arbres, citoyens !", s'est amusé Guy Geoffroy, président des EcoMaires, qui apporte son concours à cette opération lancée le 9 juin par l'Association des maires de France (AMF), la Ligue de protection des oiseaux (LPO) et la fondation Yves-Rocher en partenariat avec Cité Verte, une démarche citoyenne européenne en faveur du végétal. Trois ministères – Education nationale, Ville, Jeunesse et Sports, et Ecologie – parrainent en outre "Un arbre pour le climat" qui bénéficie d'un site dédié. "La protection du climat n'est pas seulement un enjeu mondial, cela doit aussi se passer au coin de la rue", a souligné François Baroin, président de l'AMF. Selon lui, les difficultés budgétaires que rencontrent les communes ne les empêchent pas de continuer à développer leurs actions en matière d'environnement, d'autant qu'elles peuvent aussi leur permettre de réaliser de substantielles économies, en matière d'énergie notamment.

Rendez-vous à la Sainte-Catherine

Pour symbolique qu'elle soit, l'opération "Un arbre pour le climat" se donne pour ambition de fédérer le plus grand nombre au moment où la France jouera un rôle de premier plan dans des négociations climatiques déterminantes pour l'avenir de la planète. "Nous invitons à planter ces arbres en priorité dans les écoles pour que les enfants qui se retrouveront à cette occasion en gardent le souvenir et le transmettent plus tard à leurs propres enfants", a plaidé Allain Bougrain-Dubourg, président de la LPO. La priorité doit être donnée aux essences locales. Pour chaque commune, l'opération de plantation peut être l'occasion de valoriser les actions qu'elle conduit pour le climat et la biodiversité et d'y sensibiliser leurs habitants. Ces plantations atteindront leur point d'orgue le mercredi 25 novembre 2015, date emblématique pour planter selon l'adage populaire "A la Sainte-Catherine, tout bois prend racine". "Planter un arbre est la plus belle chose que l'on puisse faire en faveur du climat", a conclu Alain Baraton. Responsable du Grand Parc du château de Versailles et chroniqueur sur France Inter, le célèbre jardinier a accepté de parrainer l'opération, aux côtés de l'actrice Mélanie Laurent. Selon lui, rien ne symbolise mieux le temps qu'un arbre. "C'est un être vivant qui a dans son écorce la mémoire des générations, a-t-il souligné. Il nous renseigne aussi, au présent, sur le temps qu'il fait et aussi sur celui à venir pour lutter contre le réchauffement climatique."
 


Pour aller plus loin

Lire aussi