Entreprises - Formation professionnelle : les PME veulent combler leur retard


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Seulement 45% des PME recourent à la formation professionnelle, contre 100% des grandes entreprises. La CGPME veut réduire l'écart.

Selon Jean-François Roubaud, le patron de la CGPME, "l'accès à la formation dans les PME a connu une légère amélioration depuis dix ans mais reste en-deçà de celui des grandes entreprises". Le nombre de PME qui recourent à la formation a connu une augmentation significative ces dernières années, même si elles restent minoritaires à 45%. Mais cette proportion diminue avec la taille de l'entreprise : alors que le taux est proche des 100% pour les grandes entreprises, il est de 86% pour les PME de 50 à 250 salariés et tombe à 39% pour celles de 10 à 20 salariés. Pour y remédier et inciter les PME à s'impliquer davantage, la CGPME a lancé une campagne lundi intitulée "Avec la formation professionnelle, les PME ciblent l'emploi" qui va durer jusqu'au 21 décembre. Un site internet lui est dédié. Pour cette campagne, la confédération a eu recours au champion olympique de tir à l'arc Sébastien Flute, qui a créé sa propre société de matériel de tir.
Selon la CGPME, la formation est un enjeu de compétitivité et d'employabilité, alors que les PME représentent plus de la moitié des salariés en France (53,2%). "Si les PME s'avèrent être les entreprises les plus génératrices d'emploi en France, elles sont néanmoins en position moins favorable sur les thèmes de l'accès à la formation professionnelle, la part des seniors dans l'emploi et le taux d'accès à l'emploi pour les demandeurs d'emploi", souligne-t-elle, dans un communiqué. Elles représentent 2,3 millions des 2,8 millions d'emplois créés en France ces 20 dernières années. Malgré la crise, elles ont de nouveau été créatrices d'emplois en 2011. Or la CGPME constate "une faible adéquation entre spécialité de formation et emploi exercé", les moins diplômés étant encore moins bien lotis.
Elle rappelle pourtant que les PME disposent des mêmes dispositifs de formation que les grandes entreprises : contrat de professionnalisation, validation des acquis de l'expérience, congés individuel de formation, préparation opérationnelle à l'emploi (POE)... Cette dernière, créée par la réforme de la formation de 2009 sur proposition de la CGPME, permet à un candidat présélectionné de suivre une formation adaptée à son futur emploi. Elle connaît déjà un vif succès avec 10.839 bénéficiaires la première année. "En avril 2012, en moyenne 84,4% des demandeurs d'emploi ayant effectué une POE individuelle ont été embauchés", se félicite la CGPME.