Elus - L'AMRF soutient le maire de Cousolre


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

Maurice Boisart, le maire de Cousolre (Nord), condamné à une amende avec sursis par le tribunal correctionnel d'Avesnes-sur-Helpe pour avoir giflé un adolescent (lire notre article ci-contre), a décidé de faire appel, selon une déclaration de l'Association des maires du Nord (AMN) le 22 février. "Dans cette procédure, l'association des maires a décidé de se constituer partie civile à ses côtés, pour le soutenir", a déclaré Serge Martin, directeur de l'AMN. "Sa condamnation touche tous les maires et indigne une grande partie d'entre eux." Dans un communiqué du même jour, l'Association des maires ruraux de France (AMRF) a exprimé elle aussi sa solidarité avec le maire de Cousolre et a décidé qu'elle "assumera symboliquement au nom de tous les maires ruraux de France les 250 euros d'amende qui lui ont été infligés". Estimant que la justice adresse "un message très négatif aux maires en leur ôtant une part de leur autorité au regard de l'opinion", elle demande "une nouvelle fois, qu'un véritable statut de l'élu soit instauré pour permettre aux maires d'agir sereinement au regard de trois grands principes, la responsabilité, la sécurité et la disponibilité".

Lire aussi