Culture - 2011, une année d'exception pour les musées et les monuments nationaux


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

La crise sourit décidément à la culture. Alors que la fréquentation des salles de cinéma a atteint, en 2011, son plus haut niveau depuis 1966 - l'année de La Grande vadrouille, un an avant que l'ORTF commence ses premières émissions en couleurs sur la deuxième chaîne !... -, les musées et les monuments nationaux affichent également des résultats exceptionnels. Par la même occasion, ces derniers battent à nouveau leur record de fréquentation. Selon le ministère de la Culture - et même si les chiffres définitifs de 2011 ne sont pas encore connus -, "les musées devraient enregistrer une hausse de leur fréquentation d'au moins 5% en 2011, pour atteindre environ 27 millions de visiteurs". Ces chiffres confirment et amplifient les résultats définitifs du premier semestre 2011, qui laissaient déjà espérer une progression de 4% (voir notre article ci-contre du 19 octobre 2011). Sans toutefois fournir de données précises, le ministère précise que "cette hausse notable de la fréquentation concerne les 35 musées nationaux sous la tutelle du ministère de la Culture et de la Communication, notamment les grands musées parisiens, mais aussi une dizaine qui dépendent d'autres ministères, comme le musée des Invalides, de la Marine ou de l'Air et de l'Espace, ainsi que nombre des 1.200 musées de France".
Compte tenu de l'attraction touristique internationale de la capitale, les musées parisiens se taillent bien sûr la part du lion, avec en particulier le Louvre (8,5 millions de visiteurs selon le ministère, 8,8 millions selon le musée), le château de Versailles (plus de 6 millions), le centre Pompidou (3,6 millions, soit une hausse de 15% l'an dernier et de 37% en cinq ans, après, il est vrai, quelques saisons un peu décevantes), le musée d'Orsay (2,9 millions) ou le musée du quai Branly (1,3 million selon le ministère, 1,47 selon le musée). Mais le résultat le plus spectaculaire est sans conteste celui du centre Pompidou-Metz qui, un an à peine après son inauguration en mai 2010, a franchi en septembre le seuil du million de visiteurs et est devenu le lieu d'exposition le plus visité de province (voir notre article ci-contre du 11 mai 2011). La présentation du ministère de la Culture fait également état de bons résultats en Normandie (grâce à l'exposition multisites sur les impressionnistes), en Corse, en Auvergne et en Languedoc-Roussillon.
Les monuments nationaux ne sont pas en reste. Dans un communiqué du 29 décembre, le Centre des monuments nationaux (CMN) annonce ainsi avoir accueilli 9 millions de visiteurs, soit une hausse de 5,5%. Globalement, près de 70% de la centaine de monuments nationaux - à la notoriété très variable - affichent une fréquentation en hausse. Certains d'entre eux, parmi les plus importants, peuvent même se prévaloir de résultats hors normes. Le CMN cite en particulier le Panthéon qui, avec 708.000 visiteurs, a vu sa fréquentation doubler en dix ans, la Sainte-Chapelle (918.000 entrées, +15,9% l'an dernier), la basilique-cathédrale de Saint-Denis (163.000 visiteurs, +12,3%) ou encore le château et les remparts de la cité de Carcassonne (500.000 entrées, +6,9%). Sans établir de lien mécanique avec ces résultats exceptionnels, le CMN rappelle qu'il "a, en 2011, ouvert gratuitement les portes des monuments nationaux à près de trois millions de ses visiteurs, soit un tiers de sa fréquentation".


Pour aller plus loin

Lire aussi