Aménagement numérique - Un satellite nouvelle génération pour le haut débit dans 300.000 foyers


Envoyer à un contact

Vos coordonnées

Coordonnées de votre/vos contact(s)

*Champs obligatoires.

"Ka-Sat sera le satellite offrant la plus grande capacité au monde lors de son déploiement. Nous mettrons prioritairement ces ressources au service de nos clients fournisseurs d’accès [à] internet, leur permettant d’étendre leurs offres de haut débit vers les particuliers et les entreprises dans les régions mal desservies par les réseaux terrestres", s'est réjoui Michel de Rosen, directeur général d’Eutelsat, à l'occasion du lancement réussi d'un satellite de nouvelle génération, le 26 décembre dernier, depuis le cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan). Construit par Astrium, Ka-Sat est le premier en Europe des grands satellites multifaisceaux. Sa charge utile exploitera en orbite 82 faisceaux étroits qui seront associés à un réseau de 10 stations au sol. Cette architecture permettra de réutiliser vingt fois une même bande de fréquences sur des régions distinctes, permettant de porter à 70 gigabits/s sa capacité totale. Pour l’exploitation du réseau au sol, Eutelsat a retenu la technologie Surfbeam de ViaSat, déjà utilisée en Amérique du Nord par près de 450.000 foyers abonnés à internet par satellite. "En France, Ka-Sat pourra desservir jusqu’à 300.000 foyers et permettra à ces derniers d’accéder à internet avec des niveaux de débits montants compris entre 6 et 10 Mbit/s. Ces niveaux sont nettement supérieurs à ceux offerts jusqu’ici par la technologie satellitaire", précise un communiqué du ministère de l'Industrie en direction du 1,5 % de foyers ne bénéficiant toujours pas du haut débit par ADSL.

Jusqu'à 10 mégabits/s dès mai prochain

Filiale dédiée à l’exploitation de services IP (internet protocole) sur les téléports d’Eutelsat en France et en Italie, Skylogic sert les besoins en haut débit des particuliers mais aussi des entreprises, des collectivités, des administrations et des organisations humanitaires. Ka-Sat permettra notamment au service Tooway, lancé en 2008 et exploité par cette filiale, de porter jusqu’à 10 mégabits/s les offres d’accès à internet à haut débit pour les particuliers. Equipés d’une réception double tête, les terminaux grand public pourront désormais, avec la même antenne, se connecter à internet et recevoir des programmes de télévision. Sur le marché des réseaux professionnels de données, le satellite devrait permettre également "de réduire significativement le coût des équipements et des communications", s'engage l'opérateur. En outre, chaque faisceau du satellite étant doté d’une capacité totale de 900 mégabits/s partagés entre les voies aller et retour, le satellite pourra assurer la diffusion de télévisions régionales ou l’interconnexion de réseaux locaux aux dorsales internet. Le programme entre actuellement dans sa phase de tests opérationnels avant l’ouverture des services commerciaux prévue pour la fin du mois de mai 2011.
"Ce lancement est un événement important pour notre pays à plusieurs titres : il va tout d’abord permettre de généraliser l’accès à internet haut débit dans des zones d’Europe et du bassin méditerranéen qui en sont aujourd’hui dépourvues, il constitue ensuite une évolution technologique importante, et il conforte enfin la place occupée par la France dans l’industrie du satellite", a commenté, le 27 décembre, Eric Besson, ministre de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique. Le gouvernement a d'ailleurs lancé, en décembre 2009, le label "haut débit pour tous". A ce jour, quatre offres satellitaires disponibles sur l’ensemble du territoire à moins de 35 euros par mois ont été labellisées (dont deux pour Eutelsat). Au cours de l’année 2011, le gouvernement a prévu de consacrer 250 millions d’euros des investissements d'avenir pour augmenter les débits dans les zones les plus isolées du territoire, notamment en campagne ou montagne. De nombreuses collectivités subventionnent déjà les particuliers comme les petites entreprises (artisans, agriculteurs…) qui sont contraints de s'équiper de paraboles pour avoir accès à internet.


Pour aller plus loin

Lire aussi